Tawbah : Les Secrets Du Repentir En islam

quelqu'un prétendant Allah

L’Islam est une religion basée sur la foi et la moralité, enseignant à ses fidèles comment vivre une vie juste et équilibrée. La repentance joue un rôle crucial dans cet enseignement, la repentance est un concept clé dans l’Islam. C’est une occasion de se rapprocher de Dieu et de se corriger en abandonnant ses péchés passés. C’est un processus personnel qui peut changer la vie d’une personne en la menant sur le chemin de la spiritualité et de la paix intérieure.

Dans cet article, nous examinerons en profondeur la signification de la repentance dans l’Islam, ses méthodes et ses avantages spirituels. Préparez-vous à en apprendre davantage sur ce sujet crucial pour les musulmans partout dans le monde.

« Allah ne pardonne pas de Lui donner des associés. Il pardonne ce qui est moins que cela à qui Il veut. Et celui qui donne des associés à Allah a commis un grand péché. »

(Sourate An-Nissa, verset 48)

J’ai entendu le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) dire : « Si l’un d’entre vous commet une erreur, qu’il se repente auprès d’Allah, car Allah est celui qui se repent. »

(Sahih Al-Bukhari)

La signification profonde du repentir en Islam :

La repentance dans l’islam est appelée « Tawbah« . C’est un concept fondamental de la religion qui est souvent mal compris et sous-estimé. C’est un processus par lequel une personne exprime des remords et sa détermination à ne pas commettre d’autres péchés. Le but est de se rapprocher de Dieu et de se purifier des mauvaises actions. La pénitence, qui comprend un aveu de culpabilité, permet aux croyants de se repentir sincèrement et de se purifier des actions passées. C’est une occasion pour les musulmans de se repentir de leurs erreurs. Demander pardon à Dieu Tout-Puissant, se réconcilier avec son Créateur, chercher à le compenser et faire le bien.

« Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin de réussir »

(Sûrat Al-Nur – 24:31)

Les étapes pour se repentir en islam :

Que la repentance en islam soit à Dieu :

 Ce doit être pour abandonner le péché, le regretter et prendre la résolution de ne pas le répéter. Tout cela doit être pour l’amour de Dieu Tout-Puissant, désirant Sa récompense et craignant Son châtiment. Ainsi, celui qui arrête de boire du vin; Parce que le médecin l’a averti de ne pas en boire et que cela tuerait sa santé, alors il l’a laissé pour cette raison, il n’est pas considéré comme repentant, et son abandon de cette intention n’est pas un repentir.

Et quiconque renonce à l’adultère; à contracter le SIDA. Par exemple, soit il craignait de la contracter, soit d’autres maladies vénériennes, alors il craignait pour lui-même et abandonnait la fornication, son acte n’était pas un repentir légitime. Et celui qui renonce au trafic de drogue, de peur d’être poursuivi par la police, et du châtiment qui l’attend, n’est pas repentant, et son abandon n’est pas un repentir.

Et celui qui arrête de jouer; Parce qu’il y a perdu son argent, il a fait faillite et a perdu sa richesse, ce n’était pas de la repentance de sa part, et il n’est pas entré dans le groupe des repentis.

Mais si les malheurs et les pertes de ce monde émeuvent les motifs de foi dans le cœur d’une personne, et la font se revoir et se souvenir de son au-delà, alors il s’en repent, alors il est l’un de ceux qui seront acceptés, si Dieu le veut.

La reconnaissance de ses péchés :

Comprendre que ce que l’on a fait est contraire à l’enseignement de l’Islam et à la volonté d’Allah.

« Ô vous qui avez cru, repentez-vous à Allah avec un repentir sincère. Peut-être votre Seigneur effacera vos méfaits et vous fera entrer dans des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux »

(Sûrat Al-Tawbah – 9:104)

Regret sincère pour les péchés :

Avoir des remords sincères pour le péché commis et ressentir un profond désir de se repentir. La réalité du repentir est de regretter ce que vous avez fait dans le passé, de le quitter immédiatement et de vous résoudre à le faire à l’avenir. La repentance ne s’obtient qu’avec cela, car ne pas regretter la laideur est la preuve que l’on s’en contente et que l’on insiste dessus.

Le Messager d’Allah ﷺ a dit : « Méfiez-vous des péchés que l’on juge insignifiants car en effet, ils s’accumulent sur une personne jusqu’à la détruire. » (Ahmad)

La résolution de ne plus les commettre :

Juste une solution plus raffinée que pas plus recommandée que la peau normale. La repentance est impossible avec le peche direct.

« Le repentir d’un croyant efface ses péchés, comme l’eau efface les taches sur la terre. » (Tirmidhi)

Demande de pardon à Allah :

Ce que l’on entend par excuses, c’est montrer de la faiblesse et de l’humiliation à Dieu Tout-Puissant, et que vous n’avez pas commis le péché en sous-estimant son droit, Gloire à lui, ni par ignorance de lui, ni reniant sa connaissance , ni sous-estimer sa menace. Dans son pardon, gloire à lui, et s’en remettant à son pardon, et ayant une bonne opinion de lui, et espérant sa générosité, et espérant l’abondance de sa patience et de sa miséricorde.

Et vous avez commis ce péché uniquement à cause de la vanité qui vous a trompé, et l’âme qui vous conduit au mal, et le voile du Tout-Puissant, le Très-Haut, reposait sur vous, et votre ignorance vous a aidé en cela. Des mots similaires qui incluent la sympathie, l’humiliation, le manque de Dieu Tout-Puissant, la reconnaissance de l’impuissance et la reconnaissance de la servitude, car cela fait partie de la repentance complète.

« Tout pécheur qui se repent vraiment, Allah se réjouit de sa repentance plus qu’un homme qui retrouve son cheval égaré dans le désert. » (Boukhari)

Les prières et invocations pour se repentir en Islam :

La prière de repentir en Islam est une prière spécifique que les musulmans peuvent effectuer pour demander pardon à Allah pour leurs péchés. Il s’agit d’un acte de contrition et de demande de rédemption. Cette prière peut être effectuée à tout moment, mais est particulièrement recommandée lors de la nuit du destin (Laylat al-Qadr) et durant le mois de Ramadan.

La prière de repentir consiste en plusieurs cycles de prosternations et de lecture du Coran, ainsi qu’en la récitation de certaines invocations et du repentir sincère.

« Les plus aimés d’Allah sont ceux qui se repentent fréquemment. » (Ahmad)

Réparation et restauration des droits :

Les droits de Dieu Tout-Puissant :

 Ce sont soit des commandements et des actes d’obéissance auxquels vous n’avez pas répondu, soit des interdictions et des péchés que vous avez commis.

Quant aux actes d’adoration :

  • Si vous avez laissé une prière, ou si vous l’avez priée en manquant une des conditions de sa validité. Vous devez tous les accomplir si vous connaissez leur nombre. Puis, après cela, augmentez les prières surérogatoires, telles que les «sunnahs» régulières et les prières nocturnes.
  • Et si vous avez manqué de jeûner un jour ou des jours de jeûne obligatoire, alors comptez-en le nombre et passez-les. Puis augmentez ensuite les jeûnes surérogatoires, comme les lundis, jeudis et jours blancs.
  • Et s’il a surestimé la zakat, alors il calcule ce qu’il aurait dû payer et le paie en fonction de ce qu’il pense prévaloir.
  • Et s’il a pu accomplir le pèlerinage, et a pu le faire, mais qu’il n’a pas accompli le pèlerinage, alors il doit se hâter d’accomplir le pèlerinage et s’efforcer d’accomplir le devoir obligatoire avant que la mort ne le surprenne.

Quant aux péchés :

  • Il doit les compter en regardant ses jours et ses heures, en fouillant ses membres, en enregistrant tous ses péchés, mineurs et majeurs, puis s’efforcer de les expier tous.

« Car Allah ordonne la justice, la bonté et la charité envers les proches, et Il interdit le blâmable, le blâmable et la violence. Il vous exhorte, afin que vous vous rappeliez »

 (Sûrat Al-Nahl – 16:90)

Les droits et les griefs des gens :

La loi a mis l’accent sur les droits et les griefs des serviteurs à moins qu’elle ne soit stricte dans les droits de Dieu Tout-Puissant. S’il ne peut pas le rendre, alors il lui sera enlevé après l’en avoir informé, s’il s’agit d’un droit financier ou d’un crime sur son corps.

Alors le Prophète que la prière et la paix de Dieu soient sur lui, a dit :  »Celui qui a une obscurité pour lui à son frère de sa présentation ou quelque chose, alors qu’il soit déshonoré. S’il a une bonne action, elle lui est enlevée selon le montant de sa mauvaise action, et s’il n’a pas de bonnes actions, une partie de la les mauvaises actions de celui qui l’a fait lui sont enlevées, et cela lui est imputé »

Si le titulaire du droit ne lui pardonne pas et ne lui pardonne pas, alors il doit s’efforcer autant que possible de percevoir ce droit et de le restituer à son propriétaire.

S’il ne trouve pas les titulaires des droits ou leurs héritiers, il doit donner ces droits en charité au nom de leurs propriétaires. Donner aux pauvres et aux nécessiteux, ou à des organisations caritatives et aux intérêts des musulmans. Quant aux griefs moraux, tels que la médisance, les insultes, le ridicule et le ridicule. les savants différaient sur la façon de s’en repentir.

Certains d’entre eux disaient : Le repentant doit informer celui qui l’a médité ou insulté, et se dissocier de lui. Et le dicton intermédiaire entre eux est : Si le fait qu’il le dise et l’informe n’entraîne pas la corruption et le mal, alors il doit être informé et dissocié de lui, et si le fait qu’il lui dise résulte en la corruption ou le mal, alors la corruption est repoussée, et il se repent entre lui et Dieu et ne lui dit rien, et prie pour lui.

« Personne ne peut pécher jusqu’à ce que la mort ne vienne à lui, et s’il se repent alors, Allah l’acceptera. » (Muslim)

L’importance de la sincérité :

Quand nous parlons de ce qu’est la repentance et comment nous repentons-nous ? Nous devons savoir que la repentance n’est pas verbale, comme beaucoup de gens ordinaires le comprennent. Lorsque l’un d’eux va voir certains des cheikhs et lui dit : « Repentez-moi, ô notre maître Cheikh » ‍‍‍!! Alors le Cheikh dit : Répétez après moi, ou dites avec moi : « Je me suis repenti devant Dieu, et je suis retourné vers Dieu, et je regrette ce que j’ai fait… » selon la dernière formule connue. S’il répétait ces mots derrière le cheikh, il le quitterait en pensant qu’il s’était repenti !! C’est de l’ignorance des deux côtés, car le repentir n’est pas que des mots que la langue avale, et s’il en était ainsi, ce ne serait pas le plus facile.

La repentance est une affaire plus grande que cela, plus profonde et plus difficile, et savoir ce qu’est la repentance et comment se repentir n’est pas facile. Le travail de la langue y est requis après qu’il a été vérifié et confirmé, afin de confesser le péché et de demander pardon à Dieu. Quant au simple fait de demander pardon ou de déclarer la repentance avec la langue – sans contracter le cœur – alors c’est le la repentance des menteurs, comme l’a dit Dhul-Nun al-Masri, ce que Mme Rabia a dit : « Notre pardon a besoin du pardon !! Jusqu’à ce que certains d’entre eux disent : « Je demande pardon à Dieu à cause de ce que j’ai dit : je demande pardon à Dieu », c’est-à-dire avec la langue sans repentance ni regret dans le cœur.

« Allah est plus proche de l’homme repentant que sa veine jugulaire. » (Boukhari)

Les caractéristiques du repentir authentique :

Le repentir joue un rôle important dans la vie spirituelle des musulmans. Dans l’Islam, le repentir (tawba en arabe) est considéré comme une occasion pour les croyants de se tourner vers Allah et de recevoir son pardon pour leurs péchés passés. Cependant, pour que le repentir soit accepté par Allah, il doit être sincère et accompagné de certaines actions.

Voici les signes courants d’un repentir acceptable dans l’Islam :

  1. La reconnaissance et l’admission de la culpabilité : Les croyants doivent admettre sans équivoque leur culpabilité pour les péchés qu’ils ont commis et reconnaître leur importance.
  2. Le regret sincère : Le repentir ne sera pas considéré comme acceptable sans un regret sincère pour les actions commises. Les croyants doivent avoir un sentiment profond de tristesse et de remords pour leurs péchés.
  3. La compensation ou la réparation pour les dommages causés : Si le péché a causé des dommages à autrui, les croyants doivent faire des efforts pour les réparer, que ce soit en fournissant des excuses, en offrant une compensation financière, ou en faisant autre chose pour remédier à la situation.
  4. L’engagement à ne pas répéter le même comportement : Les croyants doivent être déterminés à ne plus commettre le même péché à l’avenir et à changer leur comportement pour éviter de tomber dans les mêmes erreurs.
  5. La demande de pardon à ceux qui ont été affectés : Si le péché a blessé une autre personne, les croyants doivent demander pardon à cette personne et faire des efforts pour réparer la relation.
  6. Le repentir est un processus continu pour les musulmans, et les croyants doivent se rappeler de demander régulièrement pardon à Allah et de se repentir de leurs péchés. Les prières, le jeûne, la récitation du Coran et d’autres pratiques religieuses peuvent aider les croyants à atteindre un niveau plus élevé de piété et à renforcer leur lien avec Allah.

Conclusion :

En conclusion, le repentir dans l’Islam est un processus profond qui implique une reconnaissance honnête de la culpabilité, un regret sincère, des efforts pour réparer les dommages causés et une détermination à changer de comportement à l’avenir. Les croyants peuvent se tourner vers Allah pour obtenir son pardon et renforcer leur relation avec lui.

 « Et ceux qui, lorsqu’ils commettent une turpitude ou oppriment leur propre âme, se rappellent d’Allah et demandent pardon pour leurs péchés. Et qui peut pardonner les péchés, sinon Allah ? Et ils ne persistent pas sciemment dans leur transgression. »

 (Coran sourate Al-Imran, 3:135)

Voici quelques conseils pour les hommes qui cherchent à se repentir selon les enseignements de l’Islam :

  • Admettez vos péchés et demandez pardon à Allah
  • Faire des actions positives pour compenser vos péchés passés
  • Prenez des mesures pour éviter de commettre les mêmes péchés à l’avenir
  • Participez à des activités religieuses telles que la prière et le jeûne
  • Demeurez humble et recherchez toujours l’aide d’Allah

Il est important de se rappeler que le repentir doit être sincère et accompagné de changements concrets pour être accepté par Allah. Les croyants peuvent également consulter des guides religieux pour obtenir des conseils plus détaillés sur la façon de se repentir.

« Et celui qui se repent à Allah, il se repent à Lui d’un repentir sincère. »

(Coran sourate At-Tawba, 9:112)

Partage

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers Articles

Piercing Au Nez En Islam

Le Piercing Au Nez En Islam : Avis islamique

La question du piercing du nez en islam est une problématique complexe suscitant des débats au sein des cercles savants musulmans. Il est primordial d’aborder ce sujet avec subtilité et respect, en tenant compte des diverses perspectives ainsi que des

Jambiya

Le Jambiya : Symbole de la culture arabe

Le jambiya, également connu sous le nom de janbiya ou jambia, est un poignard traditionnel porté par les hommes de la péninsule arabique, plus précisément au Yémen et dans certaines régions d’Oman. Plus qu’un simple outil, le jambiya est un