Comment pratiquer la prière de consultation ?

un homme prie

La prière de consultation (Salat Al-Istikhara) est un acte de dévotion et de recours à Allah pour demander direction et guidance dans les décisions importantes de la vie. Cette prière est considérée comme un moyen de chercher la sagesse divine dans les choix difficiles et les moments d’incertitude.

Dans ce blog, nous explorerons les fondements de la prière de consultation en Islam, ses bénéfices spirituels et comment la pratiquer dans votre vie quotidienne. Nous aborderons également l’importance de la prière de consultation dans la tradition et les enseignements du Prophète. Rejoignez-nous pour en savoir plus sur cette pratique spirituelle importante dans l’Islam.

La prière de consultation (istikhara) est une prière du Suna recommandée en Islam pour demander la guidance divine dans les décisions importantes de la vie. Il s’agit d’une forme de consultation avec Allah pour savoir ce qui est le mieux pour soi. La prière de consultation est évoquée dans les enseignements et la tradition des prophètes, notamment dans les hadiths (paroles et actes du prophète Mohammed).

Qui implique de demander à Allah de guider une personne dans ses décisions et actions. Cela se fait en priant deux rakats puis en demandant à Allah de guider vers ce qui est le mieux pour elle.

Quand un musulman utilise Salat El Istikhara ?

Un musulman a recours à la prière « istikhaarah » lorsqu’il est confus sur une question, surtout si cette question est fatidique, alors il espère que Dieu lui montrera le bon choix entre deux choses, ou qu’il lui montrera si sa décision est correcte ou non, pour que son cœur soit rassuré et qu’il ait confiance en Dieu tandis qu’il est clair de conscience.

Exemples concrets de la prière de consultation dans la vie quotidienne;

  • Avant de prendre une décision importante dans la vie, comme se marier, acheter une maison, entreprendre un nouveau projet, etc.
  • Avant de se lancer dans un voyage ou une entreprise importante.
  • Lorsque l’on hésite entre plusieurs options et que l’on souhaite connaître la meilleure voie à suivre.
  • Lorsque l’on est confronté à une décision difficile et que l’on souhaite la guidance d’Allah dans le choix à faire.

Comment faire la prière de consultation islam étape par étape?

Le nombre de rak’ahs dans la prière d’istikharah :

La prière d’istikharah se compose de deux rak’ahs qui sont priées comme la prière de l’aube, et elle est indépendante des prières obligatoires, c’est-à-dire qu’elle n’est pas combinée avec elles, et la meilleure les heures de prière d’istikhara sont au cœur de la nuit. C’est une prière supplémentaire effectuée par les musulmans pour demander à Allah de les guider dans une décision importante.

Ce qui est lu dans la prière de l’Istikharah :

Selon les Shafi’is, les Hanafis et les Malikis, il est souhaitable de lire la sourate Al-Kafiroon dans la première rak’ah et la sourate Al-Ikhlas dans la deuxième rak’ah après Al-Fatihah .Quant aux Hanbalis, ils n’ont pas dit que certaines sourates sont obligatoires ou souhaitables dans la prière, donc celui qui prie pour la prière peut réciter toutes les sourates du Coran qu’il veut dans la prière d’istikharah.

La répétition de la prière de l’Istikharah :

Celui qui prie l’Istikharah peut répéter l’Istikharah sept fois, car le Messager, que la prière et la paix de Dieu soient sur lui, a dit : « Si vous avez l’intention de fais quelque chose, demande sept fois à ton Seigneur, puis regarde ce qui précède ton cœur, car le bien est en lui. aucune réponse n’apparaît pour le chercheur.

Exigences pour une prière d’Istikhara réussie

  1. Conditions générales de la prière : Les conditions générales de la prière doivent être remplies dans la prière de l’istikhara, telles que les ablutions, la purification des impuretés majeures et mineures, faire face à la qiblah et couvrir les parties intimes.
  2. L’intention de prier istikharah : L’intention est l’une des conditions de l’istikharah.
  3. Istikharah dans les choses permises: La prière de l’Istikharah n’est pas dans ce qui est interdit ou détesté, il n’est donc pas permis de demander des conseils, par exemple, pour boire de l’alcool ou l’adultère, et l’Istikharah n’est pas dans l’injustice ou le péché.
  4. L’istikhara n’est pas une obligation : L’istikhara ne fait pas partie des cinq prières obligatoires, mais doit plutôt être une prière indépendante dans laquelle vous avez l’intention de prier l’istikhara.
  5. Satisfaction avec le décret de Dieu : Un musulman doit être satisfait du décret de Dieu avant et après qu’il se produise, et croire que le destin de Dieu n’est rien d’autre que bon pour lui ou éloigner le mal de lui.
  6. Ne pas se précipiter pour répondre : Le croyant ne doit pas être pressé de répondre à la supplication et être soumis à Sa miséricorde, le Très-Haut.

Quand faire la prière de la consultation ?

La prière de l’Istikharah n’a pas de moment précis dans lequel elle se déroule, et la preuve en est la parole du Messager, que la prière et la paix de Dieu soient sur lui : « Si l’un de vous est préoccupé par une question, qu’il s’agenouille deux unités autres que celles obligatoires. » Sur l’autorité de Jabir bin Abdullah, Al-Bukhari l’a inclus, mais il y est stipulé qu’il soit indépendant des prières obligatoires, et il y a des moments où il est souhaitable de prier et de supplier afin que il n’est pas rejeté Le musulman a une supplication, si Dieu le veut, et il est possible d’accomplir la prière de l’Istikharah pendant celle-ci, et ces moments sont :

  • La dernière heure après l’après-midi du vendredi
  • Le dernier tiers de la nuit
  • Le temps entre l’appel à la prière et l’iqama
  • Laylat al-Qadr
  • Prière de l’Istikharah en dehors des temps d’interdiction

Invocation de salat al-istikhara « Douaa El Istikhara »

En français :

(Seigneur, je Te demande, de par Ta Science, de me faire faire le bon choix, je Te demande, de par Ton Pouvoir, de me venir en aide, et je te demande de m’octroyer de Ta Grâce immense ; car certes Tu as le Pouvoir, alors que je ne l’ai pas, Tu détiens la Science alors je ne la détiens pas, et Tu es Celui qui connaît parfaitement les choses cachées. ô Seigneur, si tu sais que cette chose (et on nomme alors cette chose) est un bien pour moi dans ma religion, dans ma vie d’ici-bas, et dans celle de l’au-delà, destine-la moi, et facilite sa réalisation, puis bénis-la pour moi. Et si Tu sais que cette chose est un mal pour moi, dans ma religion, dans ma vie d’ici-bas et dans celle de l’au-delà, écarte-la de moi, et écarte-moi d’elle ; et destine-moi le bien où qu’il soit, puis fais que j’en sois satisfait.) (rapporté par al-Boukhari dans son Sahîh)

En arabe :

(اللَّهُمَّ إنِّي أَستَخيرُك بِعِلْمِك وأَسْتَقْدِرُك بِقُدْرَتِك وأَسْأَلُك مِنْ فَضْلِكَ العظيمِ فإنك تَقْدِرُ ولا أَقْدِرُ وتَعْلَمُ ولا أَعْلَمُ وأنت عَلاَّمُ الغُيوبِ. إنْ كان هذا الأَمْرُ خيرًا لي في ديني وعاقِبَةِ أمري فَيَسِّرْه لي واقْدُرْه ثم بارِكْ لي فيه وإنْ كان شَراًّ لي في ديني وعاقِبةِ أمري فاصرِفْه عَنِّي واقْدُرْ لِيَ الخَيْرَ حَيْثُ كان ثم رَضِّنِي به).

 « Allahumma inni astakhiruka bi ilmika, wa astaqdiruka bi qudratika, wa as’aluka min fadlika al-adheem. Fa innaka taqdiru wa la aqdiru, wa ta’lamu wa la a’lamu, wa anta allam al-ghuyub. Allahumma, in kunta ta’lam anna hadha-l-amra (nommer la demande ou le choix) khayrun li fi dini wa ma’ashi wa’aqibati amri (ou ‘ajili amri wa ajilihi) faqdurhu li wa yassirhu li thumma barik li fihi. Wa in kunta ta’lam anna hadha-l-amra sharrun ta’lam anna hadha-l-amra sharrun li fi dini wa ma’ashi wa’aqibati amri (ou fi’ajili amri wa ajilihi) fasrifhu anni waqdur li al-khayr haythu kana. Thumma ardini bithalik. »

Et il est récité avant la salutation dans la prière istikhara ou après elle, mais il vaut mieux que ce soit avant la salutation, comme le Prophète, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui, avait l’habitude de supplier avant la salutation.

La prière de consultation dans les enseignements et la tradition du Prophète

La prière de consultation (Salat Al-Istikhara) est mentionnée dans plusieurs hadiths du Prophète Mohammed (paix et bénédictions sur lui) :

  • Hadith rapporté par le compagnon du Prophète, Anas ibn Malik, selon lequel le Prophète a dit : « Si vous voulez prendre une décision, faites la prière de consultation » (Rapporté par Bukhari).
  • Hadith rapporté par le compagnon du Prophète, Abdullah ibn Zaid, selon lequel le Prophète a dit : « La prière de consultation est une des bénédictions d’Allah » (Rapporté par Muslim).
  • Hadith rapporté par le compagnon du Prophète, Jabir ibn Abdullah, selon lequel le Prophète a dit : « La prière de consultation n’est pas négligente pour qui la fait, et Allah guide celui qui la fait vers ce qui est le mieux pour lui » (Rapporté par Tirmidhi).

Ces hadiths sont considérés comme fiables par les savants de l’Islam et sont inclus dans les collections de hadiths authentiques telles que Sahih Bukhari et Sahih Muslim.

Signe et conséquences de la Prière de Consultation dans l’islam

Les signes de la prière de consultation (Salat Al-Istikhara) dépendent de la compréhension et de l’interprétation personnelle de chaque personne, car il n’y a pas de réponse explicite dans les textes religieux. Cependant, certains musulmans croient que :.

Les rêves : Si une personne fait une prière de consultation et reçoit un rêve clair et positif, cela peut être considéré comme un signe que la décision prise est la bonne. Si le rêve est négatif, cela peut être considéré comme un signe que la décision prise est mauvaise.

Les sentiments internes : Certaines personnes peuvent ressentir un sentiment de paix et de certitude intérieure après avoir effectué la prière de consultation, ce qui peut être considéré comme un signe que la décision prise est la bonne. À l’inverse, des sentiments de doute ou d’inquiétude peuvent être considérés comme un signe que la décision prise est mauvaise.

Les événements extérieurs : Certains musulmans peuvent considérer les événements qui se produisent peu de temps après la prière de consultation comme des signes. Par exemple, si une personne fait une prière de consultation pour prendre une décision importante et que les choses se passent bien peu de temps après, cela peut être considéré comme un signe que la décision prise est la bonne.

L’apparition de problèmes et d’obstacles à la question, avec le moi du chercheur qui s’éloigne de lui et ne le veut pas, et cela signifie que Dieu l’a éloigné de lui, donc il n’y a rien de bon en lui.Ces signes ne

sont pas considérés comme des réponses explicites d’Allah et peuvent varier d’une personne à l’autre. Il est donc important de consulter un imam ou un guide religieux pour obtenir une interprétation plus précise.

Conclusion

En conclusion, la prière de consultation (Salat Al-Istikhara) est une pratique recommandée dans l’Islam pour les musulmans qui cherchent à prendre une décision importante ou à résoudre un problème. La prière consiste à demander à Allah de les guider vers ce qui est le mieux pour eux. Les signes de la prière de consultation peuvent varier d’une personne à l’autre, mais peuvent inclure des rêves, des sentiments internes et des événements extérieurs. Les conséquences de la prière de consultation dépendent de la sincérité et de la ferme intention de la personne qui la fait, mais il est croyance que Allah guidera cette personne vers ce qui est le mieux pour elle. En fin de compte, la décision finale appartient toujours à la personne qui effectue la prière de consultation et c’est à elle de prendre une décision en fonction de ses propres convictions et considérations.

Partage

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernier Article